Bureau de Mise � Niveau des entreprises
  • envoyer a un ami

3ème édition des Journées de la Mise à Niveau

Face à la libéralisation et à l’ouverture des économies, le Gouvernement du Sénégal a démarré depuis 2004 un Programme pilote de Mise à Niveau de ses entreprises, pour lequel il a bénéficié d’un financement initial de 11,9 millions d’euros de l’Agence Française de Développement (AFD) (soit 7,8 milliards de FCFA) et d’une assistance technique de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI).


 JUSTIFICATION
 OBJECTIF GENERAL
 ACTIVITES
 THEMES PROPOSES
 DUREE
 DATE
 RESULTATS ATTENDUS
 TÉLÉCHARGEMENTS

Au regard des résultats acquis à l’issue de la phase pilote, l’Etat du Sénégal et les différentes parties prenantes (Secteur privé et les Partenaires Techniques et Financiers) ont pris l’option d’initier tout une série de réformes institutionnelles, organisationnelles et techniques qui ont abouti à partir de 2007, à la création d’un dispositif pérenne chargé de la mise à niveau des entreprises sénégalaises : le Bureau de Mise à Niveau (BMN).

Cette structure administrative dotée d’une autonomie de gestion est placée sous la tutelle du Ministère chargé du Commerce, de l’Entreprenariat et du Secteur informel. Il dispose d’un mécanisme de financement, le Fonds de Mise à Niveau qui, au-delà des ressources de l’Etat du Sénégal, bénéficie des appuis des Partenaires au développement. C’est dans ce cadre que l’AFD a octroyé depuis 2009 un autre financement de 10,5 millions d’euros (une subvention de 5,5 millions d’euros sur fonds propres et une subvention de 5 millions d’euros sur fonds délégués par l’Union Européenne – 10è FED).

Sur le plan opérationnel, on note à date, que le Comité de Pilotage qui est l’organe d’orientation du BMN, a approuvé 109 dossiers d’entreprises dont les plans de mise à niveau représentent 61 267 965 679 FCFA d’investissements, 13 609 162 306 FCFA de primes approuvés dont 7 200 666 341 décaissés.

La deuxième phase du programme largement amorcée depuis 2011 marque le début d’une seconde génération de mise à niveau.

Au-delà des objectifs qui lui sont assignés, notamment le renforcement de la compétitivité de 200 entreprises à l’horizon 2015, cette deuxième phase est en cohérence avec la politique de l’Etat en matière de développement économique et social et de ce fait, constitue un véritable levier pour contribuer de manière significative à la création d’emplois, à l’accélération de la croissance et à l’émergence économique.

Les PME à fort potentiel de croissance des secteurs prioritaires de notre économie seront désormais ciblées par le Programme sur l’étendue du territoire.

Ainsi, différents types d’intervention allant de la mise à niveau globale, en passant par la mise à niveau spécifique et l’approche groupée vont permettre au Bureau de Mise à Niveau de diversifier son offre pour l’adapter graduellement aux besoins de la petite et moyenne entreprise.

JUSTIFICATION


La célébration des 3ème Journées de la Mise à Niveau est une opportunité pour le BMN de communiquer, outre sur les acquis de la phase pilote et de la phase de pérennisation avec les composantes Environnement et Efficacité Energétique mais également sur ses nouvelles orientations axées sur :

  • son ancrage à la politique de développement économique et social de l’Etat et plus particulièrement au Programme Sénégal Emergent (mise en place de mécanismes incitatifs pour la promotion de l’emploi : octroi des primes assujetties à la création d’emplois) ;
  • la mise en œuvre de projets structurants en cohérence avec la SCA/DPES (Approche filière, mise à niveau spécifique, clusters,…) au-delà de la mise à niveau classique ;
  • un positionnement stratégique au sein de la CEDEAO/UEMOA dans le cadre d’une assistance technique pour le déploiement de nouveaux programmes de mise à niveau des pays de l’espace communautaire ;
  • une stratégie nationale de mobilisation des ressources pour abonder le fonds de mise à niveau de ressources pérennes ;
  • une diversification de l’offre et une extension des services de la mise à niveau par une décentralisation de ses interventions permettant de cibler les PME à fort potentiel particulièrement dans les zones à développement prioritaires ;
  • La promotion du marché du conseil par la labellisation des bureaux d’études qui interviennent dans le processus de la mise à niveau.

OBJECTIF GENERAL


L’objectif général de l’édition 2014 des journées de la mise à niveau est de :

  • promouvoir le Programme de Mise à Niveau et le crédibiliser davantage
    auprès des entreprises bénéficiaires et des Partenaires au développement,
  • susciter une plus grande implication des Pouvoirs publics,
  • stimuler davantage le marché du conseil et du coaching.

OBJECTIFS SPECIFIQUES

La célébration des troisièmes journées de la mise à niveau a pour objectifs spécifiques :

  • d’informer sur les résultats et les perspectives du Programme national de Mise à Niveau,
  • de créer les conditions d’une plus forte adhésion des entreprises cibles au Programme de mise à niveau,
  • d’organiser une table ronde des bailleurs de fonds sur la thématique de la mobilisation et de la pérennisation des ressources,
  • de présenter les cas de réussites du Programme de mise à niveau,
  • de favoriser l’échange d’expériences au plan africain sur la mise à niveau.

ACTIVITES


Les activités seront principalement orientées autour

  • d’expositions des entreprises bénéficiaires de l’appui du programme,
  • de la présentation des produits issus de la MAN,
  • de la présentation du bilan et des perspectives du BMN,
  • d’organisations de plateaux télévisés sur la Mise à Niveau,
  • de conférences et de points de presse,
  • de remises des symboles de « l’entreprise compétitive, innovante et exportatrice »,
  • de diffusion des supports d’information sur BMN.

THEMES PROPOSES


A côté de la thématique générale des journées qui porte sur « Compétitivité et Emergence » des sous-thèmes seront développés portant sur :

  • les enjeux de la mise à niveau à travers le point de vu des différentes parties prenantes (Etat, Secteur privé, Partenaires Techniques et Financiers) ;
  • quelles stratégies de mobilisation des ressources : place et rôle des ressources publiques nationales, étrangères et privées ;
  • les prochaines étapes du processus de pérennisation de l’expérience sénégalaise de la mise à niveau (seconde génération de mise à niveau : approche filière, approche sectorielle, mise à niveau spécifique,…).

DUREE


L’édition 2014 des Journées de la Mise à Niveau durera deux jours.

DATE


La troisième édition des journées de la mise à niveau est retenue pour les 28 et 29 Octobre 2014 au KING FAHD PALACE DE DAKAR.

RESULTATS ATTENDUS


Au terme des troisièmes journées de la mise à niveau :

  • le BMN procède à une large diffusion des résultats et perspectives du Programme de mise à niveau ;
  • les cas de succès d’entreprises accompagnées sont présentés ;
  • les participants sont sensibilisés sur les enjeux et les prochaines étapes du processus de pérennisation de la mise à niveau notamment, les Autorités, le Secteur privé et les Partenaires Techniques et Financiers ;
  • la forte adhésion des entreprises au programme est renforcée ;
  • le processus de pérennisation est conforté.

TÉLÉCHARGEMENTS


Statistiques

Newsletter

Abonnez-vous à notre lettre d'information électrique et reçevez par mail les points fort de l'actualité du BMN

Bureau de Mise à niveau du Sénégal - 137 Sotrac Mermoz - BP 16 595 Dakar - FANN Tél: +221 33 869 77 70 - Fax: 33 860 70 92 - Email : contact@bmn.sn

© 2012 BMN