Bureau de Mise � Niveau des entreprises
  • envoyer a un ami

28 mois de mise à niveau

Il ressort de ces 28 mois d’activités que les particularités de l’environnement de l’entreprise, notamment l’inexistence de centres techniques, les spécificités culturelles et techniques sénégalaises et les modalités de gestion stratégique du programme rendent nécessaires le renforcement du « modèle » sénégalais en émergence.

La mise en œuvre de la fonction « suivi » en décembre 2006 et la formulation d’un programme national validé par le Comité de pilotage ont éclairé tous les acteurs sur les réformes à mener pour améliorer la performance du Bureau de Mise à Niveau .

La refonte du cadre institutionnel, la création d’un Fonds de mise à niveau, la dotation du Bureau de Mise à Niveau en ressources humaines et matérielles adéquates et l’aménagement du manuel de procédures pour le rendre plus flexible constituent les axes majeurs du processus en cours.

La mise en œuvre de ces réformes permettra de conforter les résultats à mi parcours du programme dans sa phase pilote :

  • La vaste campagne de communication du BMN a touché 350 entreprises, soit plus du tiers de la population éligible dans neuf (9) régions du Sénégal parmi lesquelles 233 ont déposé une demande d’éligibilité au BMN.
  • Le programme compte 181 entreprises éligibles dont 85 ont démarré le processus de formulation de leur action ou plan de mise à niveau a raison de 62 pour la mise à niveau globale et 23 pour la mise à niveau spécifique. A mi parcours de la phase pilote, les objectifs sont donc couverts à 138% sous réserve que tous les processus engagés aboutissent.

Parmi les 62 entreprises de la mise à niveau globale, 40 ont déposé un rapport provisoire au BMN dont 24 un rapport final et 23 sont passées au Comité de pilotage. La validation de ces 23 plans de mise à niveau s’est traduite par un engagement en primes global de 3,38 milliards cfa, soit plus de 60% des objectifs de la phase pilote.

Les 23 entreprises orientées vers la mise à niveau spécifique sont a 56%dans des processus de certification (HACCP, ISO, Microsoft, Oracle et Cisco).

  • Le mécanisme de suivi mis en place en décembre 2006 a permis de constater que 53% des entreprises ont réalisé 51% des investissements matériels et
    17 % des investissements immatériels projetés.

La mise a niveau représente un puissant outil de développement qui contribue de manière déterminante à la réalisation de la Stratégie de croissance Accélérée dont tous les secteurs ciblés sont représentés dans le portefeuille marqué par une part prépondérante de l’agroalimentaire (23%).

Les entreprises actuellement dans le programme représentent 7,7% du chiffres d’affaires total des entreprises formelles au Sénégal. Elles exportent en moyenne 26% de leur chiffres d’affaires contre 6%pour la moyenne nationale.

L’effet multiplicateur des primes de mise à niveau sur l’investissement est de 6,7.

Toutes les tailles d’entreprises prévues par la Charte des PME sont représentées dans des proportions significatives.

83% des entreprises réalisent un chiffres d’affaires compris entre 500 et 5000 millions cfa, 11% du portefeuille est constitué de grandes entreprises réalisant plus de 5 000 millions de chiffres d’affaires et 6% sont de très petites entreprises avec un niveau d’activité inférieur à 50 millions cfa.

Ces entreprises emploient près de 18 000 personnes, tous types d’emplois confondus dont 47% d’emplois permanents.

Pour consolider et améliorer les résultats obtenus, le BMN se propose de :

- Mettre en œuvre le Programme national, a travers trois axes que sont la réforme du cadre institutionnel du BMN la mise en place d’un Fonds de mise à niveau la réforme de l’organisation interne du BMN,

- Mettre en œuvre des recommandations du BMN dans le rapport d’étape du 15 septembre 2005, notamment la suppression du concept de primes pour les investissements immatériels, réaliser la réforme du processus technique d’évaluation des dossiers, autoriser les remboursements de primes sur la base de tranches de réalisation du BMN et permettre les achats de matériel d’occasion,

- Mettre en œuvre le plan d’urgence demandé par le BMN adopté par le Comité de pilotage pour mettre à niveau les ressources humaines et matérielles du Bureau,

- Démarrer la mise à niveau environnementale pour prendre en compte les exigences du nouveau Code de l’environnement du Sénégal qui a généré des besoins d’ajustements importants au niveau des entreprises.

Pape Jean Fall
Directeur du Bureau de Mise à Niveau
30 Janvier 2007

Statistiques

Newsletter

Abonnez-vous à notre lettre d'information électrique et reçevez par mail les points fort de l'actualité du BMN

Bureau de Mise à niveau du Sénégal - 137 Sotrac Mermoz - BP 16 595 Dakar - FANN Tél: +221 33 869 77 70 - Fax: 33 860 70 92 - Email : contact@bmn.sn

© 2012 BMN